__________________________________________________________________________________________________________













“Le vrai désespoir ne naît pas devant une adversité obstinée, ni dans
l’épuisement d’une lutte inégale. Il vient de ce qu’on ne connaît plus
ses raisons de lutter et si, justement, il faut lutter.”
 

Albert Camus







                                                               
kho
Photographies et textes / Romain Laurendeau
Coordination éditoriale et 
conception graphique / éditions[NO]

ISBN : 978-2-9577485-0-1

Couverture sur Materica Kraft 360 g
avec reliure à la suisse et rabats

Largeur (cm) : 22
Hauteur (cm) : 27
Nombre de page : 208
Parution : septembre 2021
Tirages : 800 exemplaires
​​​​​​​


Kho est une immersion au cœur des quartiers populaires d’Alger, à la rencontre d’une jeunesse qui ,un jour de février 2019, brisa le mur de la peur en déferlant dans les rues, donnant ainsi naissance aux plus grandes manifestations que l’Algérie ait connu depuis des décennies. 

Lorsqu’en 2014 Romain Laurendeau découvrait Alger, Bouteflika venait d’être élu une 4ème fois président de l’Algérie, un pays au très lourd passé et finalement très peu documenté depuis la «décennie noire», la guerre civile des année 90. Le photographe fut immédiatement happé par le marasme général. A chaque coin de rue, une jeunesse immense qui semblait errer sans but, dans le vide… Le régime n’attendait rien d’autre d’elle que du calme, de la résignation.

 Il a alors décidé de raconter ces jeunes qui n’intéressaient personne. 

Romain Laurendeau a suivi leurs errances, photographié la vie quotidienne dans sa simplicité. Des moments suspendus qui ne font que souligner une situation singulière et inquiétante. L’ennui et la frustration de la rue. La rage revendicative des stades. Les instants de liberté éphémère dans des lieux discrets, cachés de la société… 
Il a vécu ainsi avec ces jeunes pendant plus de 5 ans, comme habité par cette histoire qui pour lui, dépassait le simple documentaire. 

Il se jouait dans ces quartiers, quelque chose de fondamental et d’universel qui avait à voir avec la tragédie humaine. 

L’homme face aux dogmes qui le ronge ? 
Comment vit-il lorsqu’on le prive de rêve ? 

Kho montre et interroge la genèse d’une révolte.
Back to Top